Conseil & installation sans sous-traitance : Poêle à bois et cheminée | Chauffage | Fenêtre | Isolation | | | Contactez nous au 0970 825 050 ou en cliquant ici
Mon panier

Votre panier est vide.

Trouvez le showroom près de chez vous
Demandez votre devis gratuit
Découvrez les
2100 avis clients

L'allumage inversé : une technique pour allumer votre feu de cheminée


Allumer un feu dans sa cheminée ou son poêle ce n'est... pas toujours évident ! Ça ne prend pas, ça fume trop… bref on a chaud avant même que le feu ne soit allumé.

Pas de panique, Kbane vous propose une méthode infaillible et écologique pour épater vos amis lors de votre prochaine soirée au coin du feu ! Cela s’appelle l’allumage inversé et ça va révolutionner vos flambées !



L’allumage inversé, qu'est-ce que c'est ?



C’est une technique d’allumage de votre poêle ou cheminée à bûches moins polluante, qui permet également une combustion plus progressive. Le principe est simple et similaire à l’allumage d’une bougie : le feu est allumé en haut de la pyramide de bûches et il brûle vers le bas.

L’allumage inversé est donc plus efficace qu'un allumage classique. En voici la liste des principaux avantages :




1. Mieux contrôler la combustion

L’allumage inversé d’un feu est moins impressionnant que lorsque la méthode classique est employée. Le feu prend plus lentement, mais surement ! Lors d’un allumage traditionnel, de nombreux gaz sont produits alors que les flammes grossissent ce qui amène la température du foyer à ne monter que petit à petit. Or, pour que la combustion soit optimale, la température doit être très élevée. Avec l’allumage inversé, vous y êtes : la combustion est progressive et le foyer atteint rapidement une température idéale.


2. Brûler davantage de gaz de combustion

Avec un allumage inversé, les gaz générés par la combustion se retrouvent pris dans les flammes et servent de combustibles à leur tour. Cette technique convient parfaitement au poêle à bois et à la cheminée à bois, qui sont toujours équipés d’un système d’évacuation des gaz résiduels par le haut. De cette façon, les gaz de combustion sont presque entièrement brûlés.


3. Dégager moins de fumée

On pense à tort qu’il peut être plus efficace de commencer par mettre le feu à de petits combustibles (papier journal etc.) pour que les flammes puissent progressivement se répandre à de plus gros éléments. Il n’en est rien. Au contraire, en appliquant la technique de l’allumage inversé vous pourrez diminuer fortement les émissions de fumées et de cendres de bois de votre poêle ou cheminée à bois afin d’en limiter l’encrassement.


4. Diminuer l'émission de polluants

Si le bois est une source d’énergie dite neutre en termes d’émissions de CO², ce n’est pas toujours le cas pour les émanations de particules fines. Le chauffage bois peut même devenir relativement polluant lorsque la combustion ne s’effectue pas correctement. Pour éviter la dégradation de la qualité de l’air, pensez à entretenir votre poêle ou cheminée à bois, à utiliser un bois de chauffage bien sec ou des pellets de qualité et employez la méthode de l’allumage inversé !



Convaincus ? Découvrez tout de suite comment effectuer cet allumage inversé en quelques étapes simples. Petite astuce pour l’été prochain : ça marche aussi pour le barbecue !









En savoir plus :
>> Nos conseils pour bien redémarrer sa cheminée
>> 11 inspirations de cheminée pour vous faire rêver
>> Tous nos modèles de cheminées
>>Nos combustibles
>> Inspiration accessoires cheminée et poêle à bois